Première visite

Témoignage - Sylvie Ppoulin

L'ouverture du dossier

Un questionnaire détaillé mais simple à remplir est remis au patient afin d’en apprendre davantage sur sa condition.
Antécédents familiaux, médication, accidents, opérations, etc., tout sera analysé par le chiropraticien afin de bien comprendre l’état de santé de la personne qui consulte.

L'investigation clinique

Le chiropraticien procèdera a des tests neurologiques et orthopédiques et déterminera le nombre et la nature des radiographies à prendre.
Un protocole radiologique sera transmis à un(e) technologue en radiodiagnostic qui accompagne le patient en salle de radiologie où elle procèdera à l’examen.
L’examen terminé, le tout sera acheminé en salle de développement et transmis au chiropraticien afin d’être analysé.

Le diagnostic

Suite aux résultats obtenus lors de l’investigation clinique, le chiropraticien établira son diagnostic. Un diagnostic précis est capital, de là l’importance d’utiliser des outils de dépistage à la fine pointe de la technologie, tels que la radiographie en mouvement.

Le protocole

Traitement assisté par ordinateurAprès avoir informé le patient de son diagnostic, le chiropraticien suggèrera à ce dernier un protocole de traitement personnalisé où l’ajustement chiropratique assisté par ordinateur sera toujours prodigué (c’est la base même du traitement) alors que certaines thérapies complémentaires telles que la décompression neurovertébrale à géométrie variableMD, la thérapie par ondes de choc ou la neurocryostimulation pourraient être indiquées, mais demeureront optionnelles.

L'ajustement chiropratique à l'aide du percuteur est sans douleur, rapide et tout à fait sécuritaire, tout comme le sont les thérapies complémentaires.

Les résultats

L’amélioration de votre état de santé ou de votre qualité de vie reposera sur plusieurs facteurs dont en autre (mais sans s’y restreindre):

  • votre état de santé général;
  • vos antécédents familiaux;
  • votre régime de vie;
  • le rythme et l’assiduité à vos traitements.

Prenons deux individus aux prises avec un même problème :

  • Le premier fume, ne fait aucune activité physique, consomme de façon immodérée alcool et café, ne vient à ses traitements qu’occasionnellement;
  • Le second ne fume pas, pratique une activité physique régulièrement, boit de temps à autre un bon vin et respecte le calendrier de ses traitements.

Lequel selon vous aura de meilleures chances de voir sa condition s'améliorer ? Poser la question c'est y répondre [...]

Les attentes du patient, aussi légitimes puissent-elles être, sont parfois démesurées. Les miracles et les causes désespérées ne sont pas du ressort de la chiropratique et il faut être conséquent.

Donnez du temps au chiropraticien pour vous aider et se donner du temps à soi-même est le meilleur moyen de retrouver une qualité de vie!

Prendre rendez-vous